Declaration de Foi

Préambule

Cette assemblée de croyants sera connue sous le nom de LA COMMUNAUTE CHRETIENNE DE L’ÉTOILE DU MATIN. Elle sera connue dans cette constitution comme "L’église"et est en fonction en vertu de la Loi sur les corporations religieuses. Elle est une organisation sans but lucratif. Cette organisation n’a aucun but de s’enrichir, elle ou ses membres, mais tous ses profits ou accroissements fiscaux doivent être utilisés à la promotion de l’Évangile. Même si la Déclaration de foi ne peut jamais remplacer l’autorité de la Parole de Dieu, elle affirme cependant les convictions essentielles permettant une oeuvre en commun. Par ce moyen, unis à l’Église fidèle de tous les siècles nous proclamons "un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême" (Ep 4-5).

Declaration de foi
(La philosophie de notre corporation religieuse)

DIEU

Nous croyons qu’il n’y a qu’un seul Dieu, existant éternellement en trois personnes : Père, Fils et Saint-Esprit. Il est infini dans sa connaissance, dans sa puissance et dans sa présence. Il est immuable dans sa sainteté, sa justice, son amour et sa grâce. (Mt 28.19 ; 2 Co 13.13 ; Jude 20-21)

BIBLE

Nous croyons que les 66 livres des Saintes Écritures sont divinement inspirés, qu’ils sont l’infaillibles Parole de Dieu. Ils sont l’autorité finale pour la foi et la vie de chaque jour. La Bible, dans les textes originaux, est entièrement digne de foi et infaillible dans tout ce qu’elle affirme. (És 40.8 ; Jn 10.35 ; 2 Ti 3.15-17 ; 2 Pi 1.21)

CRÉATION

Nous croyons que Dieu est créateur de tout, sauf du péché : qu’il a créé l’homme parfait et à son image, mais que la désobéissance de celui-ci a entraîné la condamnation, la corruption et la mort. La création de l’être humain à l’image de Dieu comporte la nécessité d’être en communion avec le Créateur et de le glorifier au sein de l’univers créé. La désobéissance d’Adam et d’Ève a produit, par voie de conséquence, la rupture de cette communion, l’échec des relations humaines et des désordres de tous genres pour eux et pour leurs descendants.

JÉSUS-CHRIST

Nous croyons que Jésus notre Seigneur, est vrai Dieu de toute éternité. Qu’il a été conçu du Saint-Esprit, qu’il est né de la vierge Marie et qu’il est entièrement homme sans péché et entièrement Dieu; que les Saintes Écritures présentent en outre comme objet de foi son enseignement, ses miracles, sa mort expiatoire, sa résurrection corporelle et son retour personnel et visible à venir, en puissance et en gloire. Au sujet de ce retour, il existe diverses positions ; quelle que soit celle que l’un ou l’autre pourrait adopter, nous sommes tous unis dans l’espérance de l’avènement personnel de Jésus-Christ et du triomphe de son Royaume éternel. (Mt 1.20-21; Jn 1.1-2, 2.11 ; 10.30 ; Ac 1.7,11 ; Ro 1.3-4 ; 4.25 ; Ph 2.6-7 ; 1 Th 1.9-10 ; Tt 2.13 ; Hé 1.8 ; 4.14-15 ; 1 Jn 2.2)

Nous croyons à l’existence réelle de Satan, d’anges déchus à son service et à l’existence du royaume des ténèbres sous son pouvoir. Nous croyons que Jésus-Christ a vaincu Satan et son armée à la croix et que ces derniers seront jugés pour l’éternité au retour de Jésus-Christ. Nous croyons que Dieu est tout puissant et qu'Il a déployé Sa puissance en Christ, au-dessus de toute domination, de toute autorité, de toute puissance, de toute dignité, et de tout nom qui se peut nommer, non seulement dans le siècle présent, mais encore dans le siècle à venir. (1 Ch 1.21, Mt 4 ; Ep 1.20-21 ; 2.2 ; 1 Jn 3.8 ; Ap 20.7-10)

SALUT

Nous croyons que le salut, disponible pour tous les hommes, est par grâce seule: c’est le processus complet par lequel Dieu justifie, régénère, sanctifie et glorifie tout pécheur qui se confie en lui sur la seule base de l’œuvre rédemptrice de Jésus-Christ. Par la justification et l’adoption, nous sommes faits sujets du Seigneur et enfants du Père.

La régénération s’opère par le Saint-Esprit : il nous amène à une vive conscience de notre péché, à une repentance véritable et à une conversion à Dieu en Jésus-Christ comme seul Sauveur ; il transforme notre cœur afin de le soumettre à Jésus-Christ comme Seigneur. (Jn 3.3-8 ; 16.8-11; 1 Co 6.11 ; 2 Co 5.17: Ep 2.5-7; 5.18 ; Col 3.9-10 ; 2 Pi 3.18)

La justification par laquelle Dieu déclare le pécheur juste, ne se produit pas par les oeuvres, mais par la grâce, au moyen de la foi en Jésus-Christ notre Seigneur. (Jn 3.16 ; Ro 5.1,8-9,19 ; 8.14, 30 ; 2 Co 7.1 ; Ep 1.3-14 ; 2.8-10 ; Hé 12.14 ; 1 Pi 1.9)